Les rameaux à Er Rahel.

La fête des Rameaux était un jour important surtout pour les enfants que nous étions.

En généra, il pleuvait ce jour là! Cela posait un problème pour les branches de rameaux. Je pense que ce n’était une simple branche d’olivier mais des lentisques,  de la famille du buis. D’abord, nous mettions nos plus belles robes pour aller à la messe qui était plus longue que de coutume. Nous étions fières de nous balader avec notre rameau auquel nous accrochions des œufs de Pâques en sucre filé. Il y en avait de toutes les couleurs. Nous pendions des œufs en chocolat, des  poissons. Nous attachions également des rubans. Nous attendions la fin de la messe avec impatience pour manger toutes les sucreries.

Pour la messe de Pâques, nous jeûnions pour pouvoir communier et ensuite quelques âmes bien pensantes offraient des parts de gâteaux aux  fidèles. Les dames qui ne venaient qu’une fois par an à l’église mettaient les plus beaux  vêtements. Un vrai défilé de mode! J’affabule peut-être  mais c’est le souvenir que j’en garde.

Joyeuses Pâques à tous.

Prenez soin de vous.

Marie-Paule Baccaro-Cid