Jukebox d’été: où se trouvait le Jukebox à Rio?

Bonjour Jo.
Merci pour ce Jukebox d’été! Un bon et sympathique souvenir!!!
Pour le compléter, donnons la parole aux amis pour qu’ils nous rappellent où se trouvaient les Jukebox à Rio
Je vous laisse, à Jadette et à toi , le soin de fixer la récompense au(x) gagnants (es).
Et puisque c’est d’actualité: Pas d’abstention! Votez en masse! La démocratie est en jeu!
Amitiés.
René.

Commentaire de Jo PLAZA:

Salut, Ô ami africain.
Si je comprends ton message, il faut attribuer un prix aux gagnants(es) du concours:
« Où étaient situés les Jukebox à Rio? ».
Pour ma part, j’ai dans mes réserves un tombereau de chewing-gums Globbo.
Voici donc le tableau des prix:
« Tous les Jukebox trouvés »: 1 bidon (entier) de chewing-gums.
« Tous les Jukebox trouvés-1 » : 1 bidon de chewing-gums-1 chewing-gum.
« Tous les Jukebox trouvés-2 » : 1 bidon de chewing-gums-2 chewing-gums.
Et ainsi de suite …
J’avoue que j’attends avec une certaine impatience ce que Jadette va offrir en fonction de l’étendue de ses archives. Que va-t-elle puiser?
Peut-être:
-la carriole de Mingo,
– un banc du jardin public,
– une photo de la voiture de M. CLAVERIE,
… j’en passe et des meilleurs.

Commentaire de Denise Lignon-Martinez:

Merci Jo pour Juke-box 2.
Je pense que les juke-box étaient dans le bar de M. Bernabeu et au magasin qui se trouvait en face sur la place !!!
« Zorba le grec » : très beau film et belle danse reprise ensuite. Notre jeunesse !!!

Commentaire de Michèle CHORRO

Bonjour René.
Pour moi, il y avait un jukebox au magasin chez Simone situé près du bar Davos.
Il était à l’entrée sur la gauche. Nous allions écouter Paul Anka (« Diana« ) , Elvis Presley (It’s now or never), etc…
Je pense qu’au bar Bernabeu, situé de l’autre coté de la place, il y en avait un également. Je me souviens mieux de celui du magasin SIMONE tenu par Simone BERNABEU .
Amitiés.
Michelle.

Commentaire de Jadette SALVA

René, Joseph a raison: j’ai dans mes archives des preuves irréfutables. Michelle, tu as bonne mémoire: le JUKE BOXE, « BEL AMI » se trouvait bien dans la boutique de vente de Simone BERNABEU. Cette boutique, comme le dit Michelle, était en face de la place du village, après le café DAVOS,entre la porte d’entrée de la maison de M.Henri KRAUS et la boucherie de M. BOUAZIZ. Simone nous proposait des bibelots, des disques de l’horlogerie. Dès le début de l’été, la boutique était aménagée en « CRÈMERIE »( pas en GLACIER, ce mot n’existait pas chez nous). Après la messe du dimanche, et la virée chez PILAR pour y déguster ses fabuleuses meringues, nous allions écouter ce fameux Juke Boxe où Paul ANKA nous susurrait ses plus tendres mélodies.

Commentaire de Simone BERNABEU-ROL.

C’est de Peniscola où nous passons nos vacances que je viens ajouter quelques commentaires concernant le Juke Box
Installé à l’origine dans notre magasin d’articles souvenirs et également Crèmerie durant l’été, près du bar Davos, il attirait de nombreux Saladéens , et aussi les militaires durant la guerre d’Algérie, dont certains notamment les méridionaux n’hésitaient pas à esquisser quelques pas de Charleston sur notre terrasse, après avoir glissé une pièce dans le monnayeur. Il fut transféré ensuite dans le Penalty-Bar tenu conjointement par ma famille. Chaque jour, peu avant midi Mr Estève dit Mingo se dirigeait vers l’église pour sonner l’Angélus, et arrivé à hauteur du bar sur la place du village, il marquait rituellement une pause pour écouter une chanson Espagnole: El Inclusero de Juanito Valderama que je déclenchais à son intention.

Il y en avait pour tous les goûts et tous les âges: Dalida , Gloria Lasso, les Platters, Bill Halley etc… A L’occasion de ùon mariage avec Alexis Rol, et à l’initiative de mon père, le Juke Box anima musicalement le lunch servi par Abdellah Gourinet, dans la cave vinicole de Mr Escudero Bonaventure , récemment inaugurée. Quelques jours plus tard, après la fête des vendanges fin septembre, je rejoignais avec mon mari, la grande Kabylie, son lieu d’affectation dans la Police. Jadette, je te remercie de me permettre d’évoquer cette période de notre jeunesse Saladéenne, heureuse et affective. Merci également à Joseph Plaza pour son implication dans l’édition de notre journal local.

2 réflexions sur « Jukebox d’été: où se trouvait le Jukebox à Rio? »

  1. Bonsoir Simone
    Qui pouvait mieux que toi conclure ces commentaires sur le Juke-Box ?
    Tu nous rappelles (ou fait découvrir pour moi) l’anecdote très touchante de Mingo, ce personnage incontournable du village, que tout le monde respectait, notamment nous les jeunes, pour ses piroulis, torraïcos et autres friandises qu’il vendait sur la place.
    Je me joins à toi pour dire merci à tous les amis qui ont commenté cet article et qui perpétuent le souvenir de notre cher village
    Bonnes vacances à vous deux à Peniscola
    René

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.