Dernier Jukebox de l’été 2021? Deux pour le prix d’un.

Pour un hommage mérité à Jean Paul GAVINO et à sa fille, Michèle, qui
interprètent magnifiquement cette version de « Historia de un Amor » qui a bercé notre jeunesse là-bas .

Et « Cuando calienta el Sol » , en souvenir des longues soirées sur le sable à la Plage quand nous essayions de  »draguer » (avec beaucoup de maladresse).

Jukebox de l’été: la grâce…

Et pourquoi pas?

Oui, pourquoi ne pas mettre de la grâce dans notre Jukebox. La grâce de Marianela Núñez dans ce Don Quichotte du Royal Ballet* .

  • The Royal Ballet est une compagnie de ballet britannique. Ses infrastructures se trouvent au Royal Opera House à Covent Garden, dans la ville de Londres en Angleterre. Fondée en 1931 par Ninette de Valois, The Royal Ballet est la plus grande des quatre compagnies de ballet internationales du Royaume-Uni. (source Wikipédia)

Jukebox de l’été: la milonga.

Eux au moins ils ne souffrent pas d’arthrose!

La milonga est un genre musical typique d’Argentine, d’Uruguay et de l’État de Rio Grande do Sul au Brésil. Entre 1870 et 1890 s’élabore une nouvelle danse populaire, métissée, spécifiquement argentino-uruguay. La milonga donnera naissance vers 1890-1900 au tango argentin.

Jukebox de l’été: histoire d’un amour.

Souvenirs, souvenirs,

Premier souvenir: un poste radio-tourne disque « RADIOLA » offert par mes parents pour mes 15 ans et ma réussite au BEPC. Quelle joie!

Et, cerise sur le gâteau, le disque de Gloria Lasso « Histoire d’un Amour » parmi d’autres musiques de Paul Anka, Mouloudji, …

Bien sûr, Gloria LASSO était une grande chanteuse et avec ma sœur et maman nous ne nous lassions pas de l’écouter. Pourquoi donc choisir Luz Casal? Parce que j’adore cette chanteuse, sa simplicité et sa voix. Elle interprète cette chanson avec beaucoup d’amour, faisant appel à nos premiers émois.

jukebox de l’été: buena sera.

Qui parmi les danseurs de rock n’ a pas dansé sur ce morceau? Que de souvenirs heureux! Certains dansent encore dessus. Alors, pour vous remonter le moral, écoutez, regardez et -qui sait?- Dansez … C’ est notre ami commn, Armand Rosello, qui me l ‘a envoyé et je vous le fais partager . Amitiés, bises. Michelle.

Jukebox d’été: c’est la vie!

« You Never Can Tell » Chuck Berry (1964).

Manifestement cette chanson est devenue un tube dès sa sortie. On parle de mariage et … d’autres choses. On entend des mots franglais qui nous font dresser l’oreille. Mais la mélodie reste dans les oreilles pendant longtemps.

Voici donc la version de l’auteur-compositeur (en prison à l’époque de sa création) en 1972. Chuck était déjà l’immense vedette du rock.

Pour voir la vidéo en grand, cliquer sur le symbole en bas à droite.

Parmi ses autres interprètes, deux sont à retenir en autres.

Celle de Bruce Springsteen le 7 juillet 2013 à Leipzig:

Pour voir la vidéo en grand, cliquer sur le symbole en bas à droite.

Et enfin, un version cinéma qui a fait aussi le bug comme disent nos jeunes.

Tirée du film « Pulp Fiction » de Quentin TARANTINO (1994).

Les danseurs (et acteurs principaux) : Uma THURMAN et John TRAVOLTA.

Pour voir la vidéo en grand, cliquer sur le symbole en bas à droite.

Jukebox de l’été: le petit bal perdu.

Pourquoi ce petit bal perdu?

Pour cet air d accordéon qui se retient si facilement qu’on le fredonne immédiatement.  Pour ces quelques mots qui situent époque et décor.
Pour cette voix si douce empreinte de tendresse et d émotions. Et surtout pour ces 2 amoureux qui comme ceux de Brassens sur les bancs publics, vivent  » le meilleur de leur amour « . Ajouter à cela la chorégraphie de Decouflé et c est un pur moment de nostalgie et de bonheur .
Nicole