Revenons à « nos fondamentaux ».

Après le choc du 1er octobre nous laissant sans voix et plein d’une tristesse profonde, il nous faut rebondir et faire en sorte que notre amicale perdure.

D’autre part, n’oublions pas que notre site c’est vous, vos articles, vos commentaires. Votre contribution doit continuer à se manifester de manière attachante et -certainement- émouvante .

Nous avons des chroniqueurs attitrés : Jadette, René… Nous attendons qu’ils suscitent des vocations et qu’enfin, le dialogue s’instaure non pas seulement sous forme de commentaire mais également par des articles à part entière.

Faites part de vos réflexions, de vos souvenirs, de tout ce qui vous a touché, mis en joie, en peine, en fête…

Le site est là pour recueillir vos contributions avec le ferme espoir qu’elles toucheront Saladéens, Er Rahéliens, Turgotiens, Oraniens…tout visiteur de passage.

Pour nous, les « fondamentaux » concernent tout ce qui a rendu heureuse et pleine de tendres souvenirs notre vie dans ce pays d’Algérie.

Dans cet ordre d’idée, Les lieux occupent une place prépondérante dans nos souvenirs. Tout est lié à une maison, une rue, un quartier, une place, …

Peut-être pourrions-nous inaugurer une série de souvenirs, sous forme d’articles ou de commentaires, qui concerneraient les lieux de notre enfance, de notre adolescence, de notre jeunesse ?

Jadette, notre archiviste, a su mener à bien cette tâche en décrivant, entre autres, le Boulevard National de Rio. Elle continuera sans aucun doute sa « descente » dans des articles à venir. Vos nombreux commentaires l’encouragent fortement.

René, depuis la Côte d’Ivoire, reste à l’affût de toute curiosité dans son voisinage immédiat. Nous le savons : il est immergé dans les souvenirs de son enfance. Il n’aura de cesse de décrire ces lieux qu’il a tant parcourus autrefois.

D’autres lieux sont attendus impatiemment.

Pourquoi ne commencerions nous pas par notre ville d’Oran qui a centralisé toute notre jeunesse et qui ne cesse de sillonner notre mémoire ?

Espérons que cette vidéo donnera lieu à d’autres souvenirs.

A vos souvenirs, à vos « stylos », à vos ordinateurs, à vos tablettes, à vos portables…

Merci au nom du site.

Notre président n’est plus.

Nous venons d’apprendre le décès, ce samedi 1er octobre 2022, de notre président-fondateur, Titou REYNE.

Tous les membres de l’Amicale du Rio Salado, à travers son site, expriment à sa femme, Nicole, ainsi qu’à ses enfants leur profonde tristesse.

Repose en paix, Titou.

Le Bureau de l’Amicale.

Remerciements:

« Bien chers amis du Rio Salado,

Très touchés et émus par vos nombreux témoignages de sympathie, les enfants de Titou se joignent à moi pour vous remercier du fond du cœur pour vos paroles réconfortantes et vos anecdotes. A travers elles, je retiendrai que, pour vous, Ernest dit « Titou » était un ami toujours souriant et chaleureux, un Président rassembleur et très impliqué, aimant la fête et le sport, un copain d’enfance et de jeunesse, fidèle, toujours prêt à partager et à s’amuser. »

Nicole.

Tous nos vœux 2022.

Éprouvant des difficultés à mettre en ligne, en votre nom, vos vœux , l’ouedmaster (que je suis) se résigne et, par suite, s’autorise à les mettre sur le même article. Mille excuses pour ce fâcheux contre-temps. Donc, voici vos vœux mis à la suite les uns des autres. Et tout d’abord les miens. On n’est jamais mieux servi que par soi-même, n’est-ce pas?

« Bonne et heureuse année à toute notre communauté. Santé, bonheur et amour de l’Autre ».

N.B.: La suite n’étant pas exhaustive, je vous conseille de la consulter comme on fait pour un almanach, un bottin mondain, un Who’s Who… Pourquoi pas?

2022222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222

Continuer la lecture de « Tous nos vœux 2022. »

Jukebox de l’été: la grâce…

Et pourquoi pas?

Oui, pourquoi ne pas mettre de la grâce dans notre Jukebox. La grâce de Marianela Núñez dans ce Don Quichotte du Royal Ballet* .

  • The Royal Ballet est une compagnie de ballet britannique. Ses infrastructures se trouvent au Royal Opera House à Covent Garden, dans la ville de Londres en Angleterre. Fondée en 1931 par Ninette de Valois, The Royal Ballet est la plus grande des quatre compagnies de ballet internationales du Royaume-Uni. (source Wikipédia)

Jukebox d’été: c’est la vie!

« You Never Can Tell » Chuck Berry (1964).

Manifestement cette chanson est devenue un tube dès sa sortie. On parle de mariage et … d’autres choses. On entend des mots franglais qui nous font dresser l’oreille. Mais la mélodie reste dans les oreilles pendant longtemps.

Voici donc la version de l’auteur-compositeur (en prison à l’époque de sa création) en 1972. Chuck était déjà l’immense vedette du rock.

Pour voir la vidéo en grand, cliquer sur le symbole en bas à droite.

Parmi ses autres interprètes, deux sont à retenir en autres.

Celle de Bruce Springsteen le 7 juillet 2013 à Leipzig:

Pour voir la vidéo en grand, cliquer sur le symbole en bas à droite.

Et enfin, un version cinéma qui a fait aussi le bug comme disent nos jeunes.

Tirée du film « Pulp Fiction » de Quentin TARANTINO (1994).

Les danseurs (et acteurs principaux) : Uma THURMAN et John TRAVOLTA.

Pour voir la vidéo en grand, cliquer sur le symbole en bas à droite.

Jukebox d’été. 21 juin 2021: Y’a d’la joie!!!

Oufff!Enfin!

L’été est là et notre tendance naturelle, bercée d’insouciance, nous oblige à jeter bas nos masques, souffler sur tous les vilains nuages et courir au soleil vers notre Marée Nostrum si chère à nos cœurs.

Hommage du Sétois Georges Brassens au Narbonnais Charles Trenet .

N’hésitez pas à proposer votre vidéo en chanson.

Par exemple:

Souvenir de ce grand acteur que fut Anthony QUINN lors du film « ZORBA le grec »

La radio a 100 ans : récepteurs.

Pour le commun des mortels, la radio est une source comme une autre d’information: actualités, musiques, documentaires, reportages, retransmissions sportives… Gallica de la BNF nous rappelle qu’il y avait également des inventeurs de tous ordres capables de fabriquer un récepteur. Le commentaire de René CARDONA nous le dit: à Rio, il y avait des « bidouilleurs« , comme ils étaient signalés à l’époque. Certainement informés des nouvelles techniques de fabrication. Capables de passer de la parole à l’acte en construisant LEUR radio. Poste à galène ou autre.

« Radio AM à diode germanium 530 kHz à 1600 kHz PO petite ondes avec l’écouteur et le fil d’antenne ici de couleur rouge » . Doc. tiré du net.
Fichier poste à galène ou poste cristal ou poste à pyrite. (Doc. tiré du net.

Bien sur, une revue leur était destinée.

Gallica BnF.

En 1921, la radio, jusqu’alors utilisée comme moyen de communication, devient un média grand public. « Radio Tour Eiffel » émet sa première émission. Bientôt de nombreuses publications voient le jour à destination des amateurs qui souhaitent fabriquer leur propre poste de T.S.F. La revue « La Radio » qui paraît entre 1926 et 1928 propose ainsi des articles détaillés sur les composants du poste, une encyclopédie des termes techniques et des éléments de montage.