La pêche au boliché*. Souvenir… Souvenir…

Archive du net.

En parcourant la presse régionale, on peut trouver la pêche au « bouletchou » qui rappelle étrangement notre pêche au boliché. A n’en pas douter, le lien ci-dessous vous conduira tout droit vers vos souvenirs d’enfance .

http://thau-infos.fr/index.php/terroirs/peche/26110-la-peche-au-bouletchou-de-meze

Bien évidemment, vos souvenirs concernant cette pêche, bien souvent conviviale chez nous, remontent à la surface.

Peut-être même voudriez-vous nous les faire partager? Pourquoi pas? N’hésitez pas d’y aller de votre commentaire personnel en cliquant en haut à gauche de cette rubrique.

  * Curieusement, quand on se réfère au mot « boliche » (que nous prononcions « bolitché« ), le dictionnaire espagnol nous dit qu’il s’agit du… cochonnet du jeu de boules. Encore un faux ami ibère!!!

Anecdotes pascales.

Ce présent article devrait logiquement exciter votre curiosité. Il s’agit en effet de dérouler sous vos yeux certains actes (de Pâques et de sa semaine Sainte) venus tout droit de nos coutumes.

Vous pouvez étoffer cette rubrique soit en laissant un commentaire (à gauche et au début du présent article) soit en envoyant votre « souvenir » -texte et peut-être photo- au ouedmaster.

Merci par avance pour votre contribution.

Notre agent ivoirien, René CARDONA, perpétue la tradition :

« En ce dimanche de Pâques, à Assinie*, nous avons encore une fois honoré notre
tradition du gaspacho (en espérant que ce ne soit pas la dernière).

photo R. CARDONA
photo R. CARDONA

Continuer la lecture de « Anecdotes pascales. »

« La paille au c.. pour toute l’année »

C’est de cette façon peu orthodoxe mais réelle que les voeux étaient présentés dans notre pays par certains plaisantins (dont beaucoup d’enfants). Comme toujours, l’origine se perd dans la nuit des temps (… au moins depuis 1830!!!). Voici une version (unique pour le moment) de cette histoire.

D’abord l’illustration qui vous guidera vers la …lumière….

Archive inconnue.

Continuer la lecture de « « La paille au c.. pour toute l’année » »

Meilleurs voeux pour 2017

archive de l’amicale.

Les voeux du président.

Au nom des membres du conseil d’administration de l’Amicale du Rio Salado, j’adresse à tous les Er Rahéliens, Saladéens, Turgotiens, à leurs parents et amis, nos vœux les plus sincères et les plus affectueux pour l’année 2017. Des vœux de bonheur, de santé, de joie d’amitié et d’espoir, malgré tout, dans ces temps pourtant difficiles.

En 2016, à l’occasion du 35ème anniversaire du l’Amicale, nous vous avions informés de changements dans l’organisation et le fonctionnement de l’association et les conditions de nos rassemblements. Certains ont pu croire que l’Amicale allait cesser d’exister. Il n’en est rien. Trop de souvenirs communs, trop d’affinités nous unissent.

Ainsi, en 2017, nous aurons à nouveau l’occasion de nous retrouver, non plus à Pentecôte, mais en septembre, les 23 et 24 du mois,  au « Village Vacances AZUREVA» de Cap d’Agde, dans des conditions qui vous seront communiquées le moment venu,

En attendant, je vous engage à vous inscrire sur le site de notre amicale (http://amicaleduriosalado.com)  grâce auquel nous pourrons demeurer en contact et échanger encore longtemps.

Bonnes fêtes de fin d’année 2016 et bonne année 2017.

Ernest REYNE

Une curiosité tordante…

Archive Youtube

Cliquer sur le lien ci-dessous:

http://dai.ly/x5zld2

Ce sketch est devenu très célèbre en Allemagne depuis sa première diffusion. Chaque année, au réveillon du jour de l’an, il est diffusé à la télévision sur quasiment toutes les chaînes du pays, et sur certaines même plusieurs fois! C’est d’ailleurs le moment le plus attendu des Allemands au réveillon. La phrase « The same procedure as every year, James! » est devenue plus que culte. Continuer la lecture de « Une curiosité tordante… »

Le cimetière de Rio Salado.

Lettre de notre président, Ernest REYNE.

Chers amis,

Vous le savez sans doute, le cimetière de Rio Salado, où reposent  nombre de nos parents et amis, a été profané. Il avait été préservé pendant de longues années, mais désormais, une partie du mur d’enceinte s’est effondrée et en l’absence de gardien, de nombreuses tombes, chapelles et caveaux ont été ouverts et visités.

Nous sommes tenus informés de l’évolution de ce dossier par notre amie Michelle CHORRO en sa qualité de vice-présidente du CSCO (Collectif de Sauvegarde des Cimetières d’Oranie) lequel est intervenu à ce propos auprès des autorités algériennes locales. Continuer la lecture de « Le cimetière de Rio Salado. »

Rio Salado à st Denis de la Réunion (Francis-Pierre DIEGO).

Par un beau samedi de 1980, le 747 air France se pose à la Réunion. 13 heures : je rentre à mon domicile tout proche en passant par la « piste » pour contrôler la sécurité mise en place. 2 couples de métropolitains (z’oreilles) m’abordent. Des gendarmes en short, chemisette et chaussettes…et bronzés! Nous tapons une petite « tchatche » chemin faisant vers l’aérogare :

– Vous êtes pieds noirs… vous !

– Et ouais et alors ?

– Dans l’avion, il y en a un qupassager qui va pêcher « le gros » à Maurice. Il est d’un village, le plus beau de tous : « Rio Salado ».

Vite au bar du transit. Là,  sur un tabouret,  devant une Anisette, le Saladéen. Tape sur l’épaule :

– Monsieur,  vous êtes de Rio?

– Ouais. Pourquoi ?

– Moi aussi.

– Et tu es le fils de qui? pas intimidé par mon uniforme.

Une fois identifié, il a poussé un cri puis s’adressant aux 2 couples :

– Quand je vous disais que Rio c’est le plus beau village au monde.

Même à la Réunion le chef de Brigade est un compatriote et je connais bien ses parents.

C’était Léon Gouaut.

Service ou pas service,  nous avons trinqué à notre Village.

Francis-Pierre (août 2016)