Conseil d’administration du bureau de notre amicale (sept.2019)

Etaient présents : Danielle et Yves ANDREO  –   André BLASCO –  Michelle CHORRO – Dolorès et Antoine  CLEMENT –  Renée PASTOR/CURTI – Marie-Christine et François ESCUDERO  – Marie-Claire ESCUDERO –  Monique et Gérard LAMBERT – Chantal LOZANO – Marie-Paule MIRALLES – René MIRALLES – Nicole et Ernest REYNE  –  Carmen RIPOLL – Jadette et Jayme SALVA – Annie DELEGUE/SEMPERE – Jean-Paul VIDAL

taient excusés : Richard ANDREO – Henriette et Daniel ARACI – Simone et Rémi BELTRAN  – Rosette et André BERMUDES – Denise et René CARDONA – Denise et Hilaire CLEMENT – Blondine et Georges DESCAT – Suzanne et Raphaël GRAS – Josette LOPEZ – Nicole et Albert LOPEZ – Jean-Louis lozano – Anne-Marie MARTOS – André MARZULLO – Christine  er Joseph PLAZA – Salustiana et Francis QUILES – Françoise et René REQUENA – Danielle RODRIGUEZ/LONG – Armand ROSELLO – Etienne ROSELLO – Jacqueline SEGURA – Sabine et Olivier VIDAL –  Robert VIDAL.

Nous étions 22, aujourd’hui, réunis à SETE dans l’agréable jardin de Jadette et Jayme SALVA où, après un copieux petit déjeuner, nous avons pu faire le point sur la situation de notre amicale. Nous apprenions alors que  Francis QUILES venait d’être hospitalisé alors qu’il se faisait une fête de nous rejoindre avec Salustiana. Nous lui adressons tous nos vœux de prompt rétablissement et nous réjouirons de le revoir une autre fois.

Christine et Jo, retenus par un anniversaire, n’étaient pas présents, mais le site internet de l’amicale fut à l’honneur. Merci à tous ceux qui le font vivre. Nous avons tous particulièrement  apprécié la descente du Boulevard National et félicité Jadette pour son travail de recherche qui aiguillonne notre curiosité sur l’histoire du village dans des périodes que nous n’avons pas connues. Les péripéties de la vie communale pendant la guerre ont suscité un grand intérêt. Merci à Jadette de citer ses sources et de prendre toutes précautions sur la vérité historique qui ne peut être vérifiée même si on peut faire confiance aux auteurs et en accepter les témoignages.

En l’absence de Jean-Louis cloué par une indisposition alimentaire, Chantal a présenté le rapport financier, après avoir souligné quelques soucis avec la banque qui s’interroge sur notre association. Notre rassemblement 2019 à l’ODEON s’est déroulé à la satisfaction générale et s’est autofinancé. Si l’on peut espérer pour l’avenir que les rassemblements s’autofinancent également, il n’en reste pas moins que l’amicale doit chaque année faire face à des frais fixes estimés à 2000€ environ. Peut-être devrons nous alors imaginer une nouvelle entrée d’argent, type tombola.

Le rassemblement 2019 à POUSSAN ayant donné entière satisfaction, des contacts ont été pris avec la nouvelle direction de l’établissement pour un renouvellement en 2020. La date est arrêtée au dimanche de Pentecôte 31 mai, dans les mêmes conditions, avec cependant quelques modifications. La salle mise à notre disposition en 2019 étant réservée à un apéritif dansant. Notre rassemblement se fera dans une salle annexe ayant les mêmes disponibilités et pouvant accueillir 150 personnes tout au plus, nombre impératif. Le traiteur sera probablement le même qu’en 2019, et nous essaierons d’avoir de la musique jusqu’à 21 heures.

Ernest REYNE- Maison Decamis-13540 PUYRICARD

04 42 92 12 16 – 06 83 29 49 48 – : e.reyne@orange.fr

La maquette de l’église de RIO SALADO réalisée par François LAROZA.

                 

Préambule :

Histoire de la maquette de l’église de Rio, réalisée par F. LAROZA.

                  Ou comment cette maquette est sortie de l’ombre.

Le bureau de l’Amicale du Rio Salado était en réunion. Nous devions préparer notre rassemblement de Pentecôte. Auparavant, nous devions rendre compte de notre entrevue avec le Président du Centre de Documentation Historique sur l’Algérie (CDHA) au sujet d’une éventuelle maquette représentant un endroit de notre village cher aux Saladéens (la place du village, haut lieu de tous les faits marquants de notre communauté) qui serait placée dans la salle d’exposition du CDHA. La réalisation s’avérant hors de prix, nous pensions abandonner le projet lorsque Gérard LAMBERT nous parla de la maquette de l’église de Rio réalisée par François LAROZA. L’idée nous enchanta. Il nous suffisait d’aller exposer le projet à M. PEREZ, président du C.DHA. Comme le lundi, nous devions, Jacques et moi, nous rendre, sur son invitation, à la faculté de médecine de Montpellier, assister à l’inauguration d’une exposition sur les Médecins de la colonisation de 1830 à 1962 en Algérie , nous en avons profité pour lui parler de la maquette. L’affaire étant en bonne voie. Danielle LONG- RODRIGUEZ, présente au CDHA en tant que bénévole, prit la relève, fixant les rendez-vous entre  M. PEREZ et notre président E.REYNE.

Grâce à la bonne volonté de Gérard et Monique LAMBERT, qui allèrent  chercher la maquette dans le  Lot, nous avons pu l’admirer lors de notre rassemblement de Pentecôte.

L’interview de François LAROZA :

J’ai voulu en apprendre davantage, afin de vous faire connaître cette œuvre d’art. Le mot n’est par fort, loin de là. J’ai donc pris contact avec François.

Alors nous t’écoutons François. Raconte-nous comment l’idée t’est venue de faire une telle maquette:

«Je vais essayer de faire au mieux pour vous donner une idée du parcours de la maquette de l’église de Rio. Alors? Par où commencer? (un temps de réflexion et François reprend). Au printemps 1958, j’avais 16ans, j’ai construit, pour occuper mes après-midis, une petite pagode népalaise en utilisant uniquement des allumettes. Le résultat fut, on va dire, sympathique. C’est là que l’idée de réaliser une maquette -une grande cette fois- a commencé à germer dans mon esprit. Rapidement, j’ai pensé à l’église du village. Je l’ai toujours trouvée belle. Je l’ai toujours admirée. Comme j’en parlais à une de nos voisines qui observait ma petite pagode, elle me répondit d’un air moqueur: «J’aimerai bien voir ça!». Je n’hésitai pas à prendre ma décision. Aussitôt,  je me mis au travail. Très vite, j’ai compris que je me devais de respecter les règles élémentaires de solidité de la maquette: les proportions, l’échelle etc., etc. Du coup, je me suis rendu compte que le support prévu était beaucoup trop petit. En effet, chaque détail devait occuper l’espace qui devait être le sien dans l’ensemble réalisé pour que la structure reste cohérente. Avec quelques astuces et je pense, un peu de réflexion, j’ai toujours trouvé des solutions et c’est ainsi que mon affaire démarra.

Mon premier but fut de commencer à dessiner sur un carnet les détails du « bâtiment » point par point. Tout y passait: portes, fenêtres, rosaces, clocher, toitures ….Cela m’a pris beaucoup de temps, j’allais m’asseoir sur le seuil de chez M. DUCHEMIN, avec crayons et cahier. Je prenais les mesures, un œil fermé, bras tendu  me servant de mon pouce,  comme je l’avais appris en classe de dessin, notant tout dans les moindres détails. Ça en valait  la peine, car je ne savais pas à ce moment là que je ne terminerai pas ma maquette en Algérie, mais en France.

Cette construction me prit beaucoup de temps (de 1958 à 1963). Il  fallut faire appel à ma famille, mes voisins, mes amis pour amasser les allumettes indispensables à la réalisation de  la maquette. Et, en possession des « matériaux » et des « plans » que je m’étais fabriqués, je commençai les « travaux ». Sur le périmètre que j’avais tracé, les murs ont commencé à s’élever et les détails ont trouvé peu à peu leur place. Pour les parties les plus délicates  à installer, comme les toits, par exemple, j’ai dû  improviser et poser une charpente faite de planchettes. Elles servaient de support aux allumettes qui en l’occurrence firent office de tuiles. Dans ce cas particulier, les allumettes étaient collées sur l’arête et non à plat, contrairement aux autres parties de la construction.

Un autre point délicat fut la rosace à cause de ses formes rondes. En effet, si on essayait d’arrondir une allumette, elle cassait. La solution en fait, était simple: il suffisait de les mettre à tremper pendant quelques heures, et elles s’assouplissaient. On pouvait alors les « forcer » et leur donner la courbe nécessaire sans les casser.

Bien sûr, tout ne fut pas simple. La maquette inachevée quitta Rio Salado dans un conteneur. Elle arriva plus que dégradée : DÉMOLIE! Il ma fallu quasiment reconstituer mon église! Heureusement, j’avais mes croquis pour m’aider!

Au départ d’Algérie, je n’avais pas encore réalisé la partie supérieure du clocher, comme vous le montre la photo prise en France. Mes petits dessins, et une carte postale de l’église sont venus à mon secours. En 1963, dans mon village d’adoption, j’ai pu terminer -enfin!- la maquette de notre belle église (la vraie bien sûr), Mon pari était gagné : j’avais réalisé mon rêve.»

J’ai demandé à François de nous donner quelques renseignements supplémentaires concernant cette magnifique œuvre d’art. Puis, je  l’ai remercié au nom de tous les Saladéens  pour cette réalisation vraiment très réussie de notre belle église SAINT MICHEL.

Sur le plan technique voici  quelques détails:

*  Épaisseur des murs: 3 allumettes minimum.

*  Épaisseur au niveau du clocher: entre 4 et 7 allumettes.

*  Vitraux: papier hygiénique teinté à la peinture à l’eau

*  Découpe: des dizaines de lames de rasoir.

*  Colles utilisées:

  – gomme arabique en morceaux de chez M TISSINIER,

  – tubes de colle Scotch de chez M. SANCHEZ,

  – colle à bois blanche M. Bricolage,

* Nombres d’heures passées: 3000 heures environ.

* Nombre d’allumettes: 55000 environ.

Un grand merci à mes fournisseurs d’allumettes usagées.

*La maquette a été exposée 5 fois:

       – 4 fois à SAINT CÉRÉ dans le Lot  dont une fois à la MAISON des CONSULS, lieu officiel d’Expo.

       – 1 fois à MORANGIS dans l’Essonne (ville qui à offert la vitrine d’Expo)

Et François s’en est retourné dans son village où il exerce outre la fonction de maire adjoint, et celle, à la grande joie des habitants, de directeur dans  différentes activités. 

La maquette, elle, a changé d’horizon. Gérard LAMBERT et André BLASCO sont allés la chercher chez François, afin de la déposer au CENTRE de DOCUMENTATION HISTORIQUE sur L’ALGÉRIE (C.D.H.A) d’Aix en Provence. Ernest REYNE,  président de l’AMICALE du RIO SALADO  les y attendait. Danielle LONG prit les photos. Replacer la protection en verre fut un problème vite résolu. Et la magnifique maquette de François, un petit morceau de notre village, est maintenant au C.D.H.A où elle y séjournera pendant longtemps, exposée aux regards des visiteurs.



Le lien ci-dessous vous transportera au CDHA qui a réceptionné la maquette.

http://www.cdha.fr/leglise-saint-michel-de-rio-salado-au-cdha

Pentecôte 2019 : notre rassemblement.

Nous étions, ce 9 juin, réunis à Poussan dans la belle salle « Odéon ». Une salle plus petite que celles de nos rassemblements historiques, mais largement suffisante pour rassembler nos adhérents désormais et inéluctablement en nombres de plus en plus réduits. Ils étaient pourtant plus nombreux que dans nos prévisions les plus optimistes. Il faut dire aussi que nos amis d’Er Rahel, étaient accompagnés de quelques jeunes particulièrement joyeux et entraînants.

            La salle « Odéon », située en bordure de l’étang de Thau, présentait toutes les commodités. Le parking spacieux et fermé posséde des espaces de promenade très agréables par cette belle journée printanière. A l’intérieur et autour de la grande salle de restaurant de nombreuses salles annexes facilitant notre organisation et l’accueil des participants, assuré par Danielle Rodriguez-Long.  Le bar, équipé de larges frigos et tenu par l’amicale autour de Richard Andréo et Etienne Rosello, n’a pas désempli jusqu’à l’heure du repas. Les convives, installés par l’incontournable Jadette Salva autour de tables rondes de huit à douze personnes, ont apprécié l’excellent repas servi par le traiteur et ponctué, jusqu’en fin d’après-midi, d’intermèdes musicaux et dansants animés par un sympathique D.J.     

            Le rassemblement s’est achevé sur une satisfaction unanimement exprimée par les participants qui ont pu consulter l’exposition de Jadette (encore elle !) centrée sur l’actualité du cimetière de Rio Salado. Ils ont également eu la surprise de pouvoir admirer la splendide maquette de l’église du village, réalisée par François Laroza, exclusivement à partit d’allumettes collées. Pour cette réalisation, François a consacré 3000 heures de travail dont la plus grande part à RIO même, avant le grand départ. Elle  sera désormais exposée dans les locaux du CDHA (Centre de Documentation Historique de l’Algérie) d’ Aix en Provence,

 Pas la moindre critique n’a été relevée de la part des participants heureux de se retrouver après un temps d’errance et souhaitant le renouvellement de ce nouveau type de rencontre.

Nouveau départ ?

Vidéo : vue panoramique de la salle par Jayme SALVA.

Dernières photos et vidéos de Jean-Pierre MUNOZ.

Vidéos JP Munoz : l’entrée à l’Odéon.

Les plans de tables (merci Jadette).

Le rendez-vous au bar…

Avant le repas :

Extrait du discours du président.

Extrait du discours de Jean-Marc GELY (CDHA)

Le bal (extrait 1).

Le bal (extrait 2)

Conseil d’administration du bureau de notre amicale. (mai 2019)

Etaient présents : Danielle et Yves ANDREO  –   André BLASCO –  Denise et René CARDONA – Michelle CHORRO – Dolorès et Antoine  CLEMENT –  Renée PASTOR/CURTI – Blondine et Georges DESCAT – Marie-Claire ESCUDERO – Suzanne et Raphaël GRAS –  Monique et Gérard LAMBERT ––- Chantal et Jean-Louis LOZANO – Marie-Paule MIRALLES – René MIRALLES -–   Nicole et Ernest REYNE  –  Carmen RIPOLL – Jadette et Jacques SALVA.

 

Etaient excusés : Richard ANDREO – Henriette et Daniel ARACI – Simone et Rémi BELTRAN  – Rosette et André BERMUDES – Denise et Hilaire CLEMENT – Marie-, Christine et François ESCUDERO  –  Josette LOPEZ – Nicole et Albert LOPEZ – Anne-Marie MARTOS – André MARZULLO – Christine  er Joseph PLAZA – Salustiana et Francis QUILES – Françoise et René REQUENA – Danielle RODRIGUEZ/LONG – Armand ROSELLO – Etienne ROSELLO – Jacquelin

Cette réunion avait pour objet principal de préciser les derniers aspects de l’organisation du rassemblement du 9 juin  prochain à Poussan.

En préalable, 2 informations :

  • Notre ami Jean-Jacques LION, président du CSCO a été, très récemment, victime d’un AVC. Il est actuellement hospitalisé, mais les nouvelles concernant son état sont toutefois  rassurantes. Il a néanmoins dû reporter son voyage en Algérie et au cimetière de Rio Salado.
  • Mme Lydie BOZON- GONZALES, présidente de l’association  des anciens de Beni Saf, en relation avec le CSCO, a pris contact avec nous pour solliciter quelques conseils.

ORDRE DU JOUR :

  • Inscriptions : Plus de 130 personnes sont à ce jour inscrites (et participation payée) pour la journée du 9 juin. Pour les reconnaître, ils arboreront un pin’s de Rio dont nous détenons encore un joli stock.
  • Apéritif : L’organisation de l’apéritif est à la charge de l’amicale qui offre la kémia et servira anisette et autres boissons au prix de 2 € le ticket. Quelques boissons (bières, jus de fruits…) seront réservées, au frais,  pour l’après-midi.
  • Après-midi dansant jusqu’à 21 heures tout au plus.
  • Le repas étant préparé et servi par le traiteur (dessert compris), nous ne pourrons offrir ni mouna traditionnelle ni alcool. Par ailleurs, le conseil n’a pas souhaité organiser une tombola.
  • Ernest REYNE, président.

AMICALE DU RIO SALADO : JOURNEE DU 9 JUIN 2019 à POUSSAN (34560).


Chers amis amicalistes,
Votre amicale du Rio Salado poursuit son bonhomme de chemin entrepris il y a une quarantaine d’années.
Tous ceux qui ont accès à notre site internet peuvent le constater.
En, cette année 2019, après deux années de tâtonnements, elle vous propose de nous réunir à nouveau le dimanche de la Pentecôte. L’organisation de la journée sera similaire à celle de nos anciens
rassemblements, mais respectueuse toutefois du vieillissement de nos administrateurs.
Ainsi, le 9 juin 2019, nous vous attendrons en fin de matinée à POUSSAN (34560) dans la très belle et très accueillante salle « ODEON » qui pourra nous recevoir nombreux. Après un apéritif préparé et servi par l’amicale, vous pourrez y déguster un excellent repas (qui remplacera notre traditionnel GASPACHO) préparé par le traiteur des ESPALIERES (Loupian) et arrosé d’un vin de pays (cave de Beauvignac).
Nous espérons de tout coeur que vous serez nombreux à nous rejoindre démontrant ainsi que notre pays d’origine, nos villages et nos amis seront toujours dans nos coeurs.
Ernest REYNE.
Président.
Pour la bonne organisation de ce rassemblement, pensez à remplir sans tarder le bon d’inscription cidessous et à le retourner à l’adresse indiquée, accompagné de votre règlement, au plus tard

le 27 mai2019 (date impérative pour le traiteur),

sans oublier de préciser votre adresse électronique (e.mail)


BULLETIN DE RESERVATION
à compléter et à retourner, avec le règlement, au plus tard le 27 mai 2019, à l’adresse suivante:
Mme J. SALVA N2 Impasse l’Orée du Bois 34200 SETE
M………………………………………………………………………………………………………….
Adresse :………………………………………………………………………………………………..
Tél :……………………. Mail :……………………………
Désire réserver pour :……………………..personnes adultes x 30 € =………….
et pour :……….Enfants de moins de 16 ans (gratuit)
A table, je souhaite être avec (entourer): Er Rahel- Rio Salado – Turgot –

ITINERAIRE vers SALLE ODEON
Tel : 06 72 71 38 77
Arrivée par autoroute :

sortie 33 SETE,

– après péage, prendre à droite D613 MEZE BEZIERS,

– roulez 2 Km,

-au panneau « ESPACE VIALA, Z.A. Du Clach », prendre la contre allée
parallèle à la D613.

– vous passez devant BOX AIR,

– continuez ( malgré le sens interdit )

– au bout de 500m, la salle ODEON à droite.

Arrivée par D613 de Montpellier.

A la hauteur de POUSSAN, restez sur la D613 et reportez-vous aux explications ci-dessus.

Arrivée de Béziers par D613 .,

après MEZE, BOUZIGUES, à la hauteur de POUSSAN,  (vous verrez à gauche, la salle), sortez à droite pour passer sur le pont pour reprendre l’autre sens vers MEZE BEZIERS. Puis, reportez vous aux explications ci dessus.

HOTELS :
Campanile – Brit Hotel – Hotel 1er Classe, proches du

Centre Commercial Carrefour du de Balaruc Les bains.



Conseil d’administration du bureau de notre amicale.

Sète, le 4 novembre 2018.

Étaient présents : Danielle et Yves ANDREO – Rémi BELTRAN – André BLASCO – Michelle CHORRO – Dolores et Antoine CLEMENT – Renée PASTOR/CURTI – Blondine et Georges DESCAT – Marie-Claire ESCUDERO – Suzanne et Raphaël GRAS – Danielle RODRIGUES/LONG – Chantal et Jean-Louis LOZANO – Marie-Paule MIRALLES – René MIRALLES – Christine et Joseph PLAZA – Françoise et René REQUENA – Nicole et Ernest REYNE – Carmen RIPOLL – Jadette et Jacques SALVA – Annie SEMPERE – Jean Paul VIDAL.

Etaient excusés : Richard ANDREO – Henriette et Daniel ARACI – Simone BELTRAN – Rosette et André BERMUDES – Denise et Hilaire CLEMENT – Denise et René CARDONA – Marie-Christine et François ESCUDERO – Monique et Gérard LAMBERT –– Josette LOPEZ – Nicole et Albert LOPEZ – Anne-Marie MARTOS – André MARZULLO – Salustiana et Francis QUILES – Armand ROSELLO – Etienne ROSELLO – Jacqueline SEGURA – Sabine et Olivier VIDAL – Robert VIDAL.


Nous étions 30 aujourd’hui pour entendre une bonne nouvelle. Après une très longue hospitalisation, notre ami Daniel ARACI est enfin rentré chez lui. Certes il lui faudra encore du temps avant de pouvoir se joindre à nos réunions, mais nous sommes heureux de ce progrès. A bientôt Daniel.

                                          Séjour dans le Cantal.
Tout le conseil était invité, mais finalement nous n’étions que quatre couples à répondre à l’invitation de Monique et Gérard Lambert. Jacques nous a fait un compte-rendu complet du superbe accueil de nos amis dans leur petit hameau de 14 habitants. Un très beau paysage, des habitants chaleureux qui nous ont remerciés pour le matériel de l’amicale qu’ils ont utilisé à l’occasion des festivités du week-end auxquels nous avons été conviés.

Un grand merci à Monique et Gérard.


                           Rassemblement des témouchentois.

En cette année 2018, et pour la première fois depuis de nombreuses années, notre amicale n’a pas été en mesure de proposer un rassemblement de ses adhérents. Nous avons toutefois été invités par nos amis témouchentois a participer à celui qu’ils organisait les 13 et 14 octobre dernier au village vacance AZUREVA du Cap d’Agde. Nous y avons été chaleureusement reçus pat le président, Bernard LIVERATO bien connu des saladéens, sa secrétaire Marie-Paule MIRALLES, également saladéenne à l’occasion, et tous les membres adhérents de cette amicale.

La table des saladéens chez les Témouchentois. (photo A. Gonzales)

Par l’intermédiaire de leur président, les Témouchentois suggèrent que pour l’avenir nous puissions nous réunir dans un même rassemblement, chacune de nos deux associations conservant sa personnalité propre et l’administration de ses propres adhérents. Nous partageons cette volonté d’indépendance de chacune de nos associations, mais le rassemblement commun pourrait réunir un plus grande nombre de personnes et donnerait plus de poids dans l’organisation de la manifestation.
Cette proposition semble séduire le conseil, mais seulement pour l’avenir. Pour 2019 au moins, le conseil s’est prononcé, à la quasi unanimité, pour un rassemblement le dimanche de Pentecôte 9 juin, dans la salle ODEON de POUSSAN, autour d’un repas préparé et servi par un traiteur.
Pour l’instant, il y a lieu de définir les conditions précises de ce rassemblement nouveau avant d’informer nos adhérents à partir d’un fichier remis à jour. La discussion sur ce point s’est achevée par un point sur l’état de nos finances, étant souligné que désormais nous n’avons plus de rentrées nouvelles et que nous devrons vivre sur l’acquit.

                                  Le cimetière de Rio Salado et le CSCO.

Le Dr Jean-Jacques LION, président du CSCO, nous informe qu’une béatification de Monseigneur CLAVERIE sera déroulera à SANTA CRUZ au début du mois prochain. Pour cette occasion, il se rendra donc à ORAN du 7 au 12 décembre accompagné d’une délégation à laquelle il souhaite que se joignent un ou plusieurs saladéens, la visite de notre cimetière étant prévue au programme de ce séjour. Il précise à ce sujet que, si la remise en état du carré 1 est terminée, le devis pour le carré 2 lui parait excessif et qu’il y aura lieu de le renégocier.
Pour l’heure, et à la demande de M. LION, la liste des saladéens donateurs pour notre cimetière lui sera remise pour qu’il puisse procéder, comme il le souhaite, à des remerciements personnalisés.

                                                Le C D H A.

A Aix en Provence, le CDHA fait peau neuve. Danielle RODRIGUES-LONG qui y participe activement nous a exposé le projet en cours, très important pour la mémoire et l’histoire de la France en Afrique et particulièrement en Afrique du Nord. Rappelons que les ouvrages publiés par l’amicale figurent dans la liste du CDHA à la disposition du public.

                                  Le Site internet de l’amicale.

Joseph Plaza, notre « ouedmaster », se félicite de la participation de certains d’entre nous (Jadette Salva et René Cardona en particulier) à la vie de ce site. Il souligne toutefois qu’il y a lieu également de donner une plus large part dans nos commentaires à la vie de l’amicale elle-même, sujet qui intéresse particulièrement les internautes qui nous suivent.
Nous devons nous attacher à la richesse de notre site qui demeurera après nous.

Actualité de notre amicale : rencontre au Cap d’Agde 2018.

Pour la première fois cette année, nous avons eu l’occasion de nous  retrouver  au Village de vacances Azureva au CAP d’Agde,  les 13 et 14 octobre 2018 avec l’Amicale des Témouchentois. Etant moi-même organisatrice de ce week-end avec Bernard LIVERATO, j’ai proposé cette rencontre, cette année, compte tenu qu’il n’y avait pas de rassemblement pour Rio et c’était pour nous tous l’occasion de partager des moments d’amitié.

L’arrivée des participants.            S. et R. GRAS,  R. MIRALLES                                                                                                      (Photo A. Gonzales)

Samedi, après le repas,  le petit train nous a conduits  au port du Cap d’Agde pour une promenade  nautique avec une visite commentée du port du Cap d’Agde.

Départ du petit train pour le port du Cap d’Agde                                                                                                                           (Photo R. Miralles)

J. SALVA                                            S. et R. GRAS, A. PALOMO et son épouse

(Photo R. Miralles)

Malgré une météo  menaçante, en bateau avec  « les coches d’eau », nous avons eu le privilège de découvrir l’historique du Port du Cap d’Agde. Ce port (4 000 bateaux), créé sous Pompidou, a été creusé dans le sable par pompage à une profondeur de 5 m. On a pu longer la presqu’île des marinas, l’île des loisirs avec le luna park, le centre nautique, l’île des Pêcheurs, la Capitainerie et la presqu’île St. Martin

La balade nautique            R. GRAS, J. SALVA et V. MONTERO                                                                             (Photo A. Gonzales)

Le port du Cap d’Agde                                 (Photo A. Gonzales)

V. MONTERO                                                             A. CLEMENT                                                                                                                   (Photo A. Gonzales)

Mme et M. G. CANOVAS          (Photo A. Gonzales)

Ensuite tout le monde s’est retrouvé à l’apéritif, dans une ambiance toujours très conviviale.

Ch. et J.L. LOZANO                        D. CATALAN, M. BAETSCHER, Ch. LOZANO

                                                                                                      (Photo R. Miralles)

A. PALOMO – Y. ANDREO – J. SALVA                                                                                                                                          (Photo R. Miralles)

Puis le dîner dansant , animé par un excellent orchestre, nous a permis de passer une très belle  soirée festive, particulièrement réussie, où même nos aînés, infatigables, étaient encore sur la piste les derniers…

La soirée dansante.         V. MONTERO – D. CATALAN – MP MIRALLES                 (Photo A.                                                                                                      (Photo A. Gonzales)

Enfin pour terminer, le dimanche au déjeuner, nous étions encore nombreux, dans la  bonne humeur. Le week-end s’est achevé dans l’après-midi, tous ravis d’avoir pu vivre  des moments agréables entre amis de « là-bas ». Rendez-vous est pris pour l’an prochain…   

Une belle tablée le dimanche             (Photo A. Gonzales)
Rencontre de deux présidents : Bernard LIVERATO et Ernest REYNE (photo A. Gonzales=

2018 : Les VŒUX du PRÉSIDENT.

Archive de l’amicale du Rio Salado.

Chers amis,

Permettez-moi, au nom de notre Amicale, de souhaiter aux Er-rahéliens,  Saladéens,  Turgotiens, leurs parents et amis, une bonne et heureuse année 2018. Une année de joie de bonheur et surtout de bonne santé.

En 2017, l’Amicale a pris un nouveau départ. Elle a réussi un rassemblement annuel dans une nouvelle formule qui certes se cherche encore mais qui semble avoir d’ores et déjà satisfait tous ceux qui ont pu y participer.

Son site internet renouvelé semble connaître un remarquable développement, sous la direction constante de son « ouedmaster » et avec l’aide de quelques amis particulièrement actifs. Il devient de plus en plus le lieu d’échanges privilégié et ne demande qu’à s’enrichir des souvenirs de ces tranches de vie qui ont imprégné notre culture. Peut-être  même y trouvera-t-on bientôt les sagas de quelques-unes des familles  qui ont fait l’Histoire de nos villages.

Nous avons par ailleurs suivi avec attention les travaux de réhabilitation du cimetière de Rio Salado, sous l’initiative et la vigilance du CSCO. Les travaux sont en cours et, grâce à votre générosité et à un effort de l’Amicale, nous avons pu remettre plus de 6000 euros à cette respectable association conduite  avec une remarquable efficacité par son Président, le Dr J.J. LION. Le budget de cette opération n’est toutefois pas totalement bouclé et notre souscription demeure ouverte auprès de notre trésorier à l’adresse suivante : Amicale du Rio Salado, chemin de St Pierre, 34970 LATTES.

Encore une fois, je souhaite de très bonnes fêtes et une bonne année 2018 pour vous, et aussi pour l’Amicale qui poursuivra son action.

Ernest REYNE, Président

============================================

Nous aussi Président  te souhaitons une bonne année 2018.
les Amicaliens du RIO SALADO

Nous levons notre verre à ta santé, président! (Archive de l’amicale)

Le point sur la réfection du cimetière de Rio.

Notre président, Ernest REYNE, nous informe.

Pendant de longues années, le cimetière de Rio Salado a été épargné, mais plus récemment, suite à l’effondrement du mur d’enceinte et en l’absence de gardien, il a été en grande partie vandalisé.
Le C.S.C.O (Collectif de Sauvegarde des Cimetières d’Oranie », présidé par le docteur Jean-Jacques LION et partiellement subventionné par le Conseil Régional de PACA, a pris en charge la remise en état et la préservation des cimetières d’Oranie les plus dégradés, dont celui de Rio Salado.
De nombreuses rencontres et discussions avec les autorités locales ont été nécessaires pour aboutir à un consensus sur les besoins les plus urgents.
Alertée par notre amie Michelle CHORRO, vice-présidente du CSCO, notre amicale a lancé, auprès de ses adhérents saladéens, une souscription visant à soutenir financièrement l’action du CSCO. Les sommes ainsi recueillies par notre trésorier ont été retenues sur un compte spécial jusqu’à la certitude que les travaux nécessaires, à commencer par la réfection du mur d’enceinte, seraient effectivement engagés.

Continuer la lecture de « Le point sur la réfection du cimetière de Rio. »