2022: nos vœux.

Chers amis,

Les vœux d’un rassemblement en 2021, formulés l’an dernier, n’ont pas pu se réaliser. Nous avions, un temps, espéré pouvoir nous retrouver à POUSSAN à la mi-janvier 2022. Un accord avait été trouvé avec le responsable de la salle ODEON et le traiteur précédemment retenu pour une prestation similaire à celle de Pentecôte 2019. Un conseil d’administration de l’amicale, réuni à Portiragnes le 10 novembre 2021, en avait défini les conditions. Mais sa Seigneurie « OMICRON » en a décidé autrement.

Ce n’est que partie une nouvelle fois remise. L’amicale reste déterminée à reprendre le projet dès que possible, au printemps prochain probablement. L’Amicale du Rio Salado n’abandonne pas. Son conseil d’administration s’est réuni à deux reprises en 2021. Son site internet est toujours très actif, sous la direction de son « OUEDMASTER » Joseph et l’animation de ses adjoints : Jadette SALVA, René CARDONA et quelques autres. Aidez-les à le faire vivre en répondant par exemple à nos vœux.

De nature résolument optimiste, je demeure personnellement confiant dans l’issue de la pandémie et l’année 2022 me paraît une bonne année pour voir le retour d’une vie quasi normale.

Le Conseil d’administration de l’AMICALE et son bureau exécutif se joignent à moi pour vous souhaiter, pour vous-mêmes et vos proches, une très bonne année 2022 et vous recommande d’être vigilants en attendant de prochaines retrouvailles.

Bonne année 2022

Ernest REYNE

Vœux de Noël et de fin d’année.

Je viens de lire le message de ce 28 décembre 2021, et c’est avec joie que je souhaite à Jadette, Michelle et Anne-Marie, le meilleur pour cette fin d’année 2021, et avec un peu de retard également « Joyeux Noël » , pour eux et tous leurs proches. Je ne veux pas oublier pour autant tous les « Saladéens » et autres « Er-rahéliens » ou « Turgotiens » .
Les années passent et je vous admire pour votre ténacité, ainsi que pour votre constance dans vos actions de souvenirs de notre chère région.
Bises à tous.
Pierre-Louis.

Noël 1956-57 à Rio Salado (suite).

Je vous livre quelques informations supplémentaires sur ce Noël 56, et 57 dans nos villages.

« …TURGOT:

Nous avons eu de la chance d’avoir la Messe de Minuit . Le rituel « Minuit Chrétiens » est chanté par M. BENELUZ très en forme . Bénédiction de la crèche par M. l’ abbé DIEGO qui apporte l’enfant Jésus. Conçue et réalisée par M. VELASCO, gardien de la ferme LIMERAT, cette crèche est une œuvre d’art qui vaut d’être vue. Pendant la messe, la chorale chante des cantiques populaires que l’assistance, très nombreuse, accompagne en fredonnant. Nos remerciements à M. le Curé DIEGO, dont le dévouement nous a permis dépasser une vraie fête de Noël. (le Sel)

8h du matin: l’affluence des grands jours. Tout le monde est un peu endormi, bien sûr, il fait à peine jour. L’organiste et la vaillante petite chorale nous chantent de jolis et entraînants cantiques de Noël. Dans le fond de l’église, il y a des militaires bien émus…..(abbé PLENIER)

POINTS de VUE donnés par les militaires en garnison dans notre village.

Archive de l’amicale du Rio Salado.

« Monsieur, Je tiens à vous remercier personnellement pour la contribution que vous avez bien voulu apporter au Noël des militaires de ma division. Tous nos hommes ont été extrêmement touchés de l’esprit de solidarité et d’ entraide dont vous avez témoigné à leur égard à cette occasion et en expriment leur reconnaissance… Colonel PAOLI pour le général BERTON

Echo d’un maintenu: « Les uns sont partis (Vive la quille !) d’autres sont arrivés ( Vivent les bleus!) ..et je suis resté…car le train est resté en cette bonne ville de RIO, qui est notre petit « royaume »… La Noël, malgré l’éloignement de nos familles, s’est passée très gentiment, car l’ARMÉE est une grande famille et les habitants de RIO nos amis, nos grands amis. Et qu’il me soit permis de remercier ici, les généreux donateurs pour leurs cadeaux et leur hospitalité. Pour terminer le point de vue de petits soldats qui ontconnu RIO SALADO, je ne dirai pas « Adios! » mais « Hasta la vista » . H.C

Saladéens, les militaires vous parlent….

« … Noël a été une nouvelle occasion pour vous de nous témoigner votre générosité. Les dons sont venus de toutes parts. Ainsi, grâce à vous, nous avons fait un gai réveillon. Il s’est prolongé tard. Nous y avons passé la nuit .Nous étions heureux. Les militaires vous remercient. » Jean DROILLAT.

Je terminerai cette rubrique par le temps de ce mois de décembre 1957, relevé dans le bulletin paroissial:

du 1er au 7 : bon temps d’ hiver, en général clair et humide. Gelée et brume

du 8 au 14 : variable, très humide et doux. Quelques pluies . Vers la fin, bourrasques.

du 15 au 21 : temps froid et rude. Gelées.

du 21 au 29: pluie, neige et vent .

Je remercie Marie-Jeanne ARACIL qui m’ a permis , en nous offrant tous les bulletins édités par l’abbé PLENIER, de faire cet article.

Bonne année et bonne santé à Vous Tous.

Noël 56 à Rio Salado.

Noël arrive! Noël est là! Et, avec lui, les souvenirs affluent!… Aussi, le temps d’un rêve, je vous emmène à la messe de minuit dans le village de notre enfance.

L’église Saint Michel (arch. amicale du Rio Salado).

En cette année 1956, notre bon abbé LAMOUR s’en alla et l’abbé PLENIER vint prendre possession de la paroisse. Joël PLENIER, notre nouveau curé, très érudit et très actif, chamboula le village. Il réveilla la communauté catholique, « dépoussiéra » les habitudes trop « cool « des Saladéennes, « dopa » les jeunes et les moins jeunes les impliquant dans des activités caritatives et ludiques. De plus, il créa un bulletin paroissial mensuel, « Le SEL« , où les Saladéennes et Saladéens relataient les événements survenus dans le village.

L’abbé LAMOUR; paroisse de Rio Salado et de Turgot (arch. amicale du Rio Salado).
L’abbé PLENIER; paroisse de Rio Salado et de Turgot (arch. amicale du Rio Salado).

Donc, en cette année 56, la messe de Noël fut mémorable et resta gravée dans les mémoires des villageois . En effet, pour agrémenter cette messe de Minuit, L’abbé PLENIER, aidé du missionnaire- commandant BOULÊTREAU, mirent en place un tableau vivant: une PASTORALE, qui rassemblait la jeune génération de l’époque. Un événement que tout RIO attendait fébrilement.

Continuer la lecture de « Noël 56 à Rio Salado. »

Er Rahel: huit petits souvenirs de mon village.

Au marché couvert.

Le souvenir raconté ici est un souvenir de ma mère quand elle était elle-même une enfant. Sa mère, donc ma grand-mère avait un chien, un chien loup comme on avait l’habitude de dire. Et ce chien faisait les courses ! Ma grand-mère préparait un panier, y mettait une liste de choses à acheter et le porte -monnaie. Le chien qui avait toujours accompagné ma grand-mère au marché d’Er-Rahel et qui avait repéré un ou deux commerçants habituels, revenait toujours le panier dans la gueule aux côtés de ma grand-mère. Un jour, la voyant se préparer, excité par la balade annoncée, il prit le panier de lui-même. Ma grand-mère, ce jour-là, a mis le porte-monnaie et un petit mot dans le panier vide. Et le chien est parti seul au marché. ll est revenu à la maison, le panier entre les dents, avec les courses et le porte-monnaie. Ainsi l’expérience a été renouvelée tant la confiance était établie entre Dick le chien, ma grand-mère et les commerçants du marché.

1960: le marché d’Er -Rahel . (archive Colette Infantes)
2014: le marché d’Er- Rahel. (archives Colette Infantes)
2018: façade du marché d’Er -Rahel.(archives Colette Infantes)
2018: Côté du marché d’Er -Rahel. (archives Colette Infantes)
Continuer la lecture de « Er Rahel: huit petits souvenirs de mon village. »