Noël 56 à Rio Salado.

Noël arrive! Noël est là! Et, avec lui, les souvenirs affluent!… Aussi, le temps d’un rêve, je vous emmène à la messe de minuit dans le village de notre enfance.

L’église Saint Michel (arch. amicale du Rio Salado).

En cette année 1956, notre bon abbé LAMOUR s’en alla et l’abbé PLENIER vint prendre possession de la paroisse. Joël PLENIER, notre nouveau curé, très érudit et très actif, chamboula le village. Il réveilla la communauté catholique, « dépoussiéra » les habitudes trop « cool « des Saladéennes, « dopa » les jeunes et les moins jeunes les impliquant dans des activités caritatives et ludiques. De plus, il créa un bulletin paroissial mensuel, « Le SEL« , où les Saladéennes et Saladéens relataient les événements survenus dans le village.

L’abbé LAMOUR; paroisse de Rio Salado et de Turgot (arch. amicale du Rio Salado).
L’abbé PLENIER; paroisse de Rio Salado et de Turgot (arch. amicale du Rio Salado).

Donc, en cette année 56, la messe de Noël fut mémorable et resta gravée dans les mémoires des villageois . En effet, pour agrémenter cette messe de Minuit, L’abbé PLENIER, aidé du missionnaire- commandant BOULÊTREAU, mirent en place un tableau vivant: une PASTORALE, qui rassemblait la jeune génération de l’époque. Un événement que tout RIO attendait fébrilement.

Dès 23h, ce 24 décembre 1956, l’église connut une effervescence peu courante: plus une chaise, plus une place de libre!

Les enfants (arch. amicale du Rio Salado).

23H15: Alors que l’on chantait les cantiques de l’ AVENT, les portes de l’église s’ouvrirent largement. Sous le regard attendri des parents, on vit s’avancer en cortège, les acteurs de la PASTORALE. D’abord, l’appariteur: L’abbé PLENIER, suivi de l’âne: Tanou VIDAL, du bœuf: (?). Puis arrivaient les bergers: Richard SANCHEZ, Joseph RUIZ, Michel LAMBERT, René PADOVANI, Marcel BELTRAN, Jean COVACHO, Gilbert ROSELLO, Pierre ARNOUX, Marc GUTTIEREZ, Jean-Louis BLASCO, Pierre LAMBERT. Trois agneaux noirs, venant de la ferme de M. René CARDONA, avaient trouvé refuge dans les bras des bergers. Puis les anges firent leur entrée: Suzanne SALVA, Lilia LOPEZ, Jeanne ROSELLO, Luce ARACIL, Marie-Jeanne ARACIL, Michèle LAFORGUE. Puis, l’on vit arriver l’ange Gabriel: Rose-Marie CARDONA, La mère de Jésus: Renée PASTOR, Joseph: Georges VALERO.

Chacun prit place dans le chœur de l’église où un rideau tendu devant l’autel avait fait du sanctuaire, une scène. Tout ce petit monde joua le jeu avec émotion et recueillement. L’assistance elle-même fut très émue. Dans le silence enfin rétabli, la voix de ténor de Pépico ANTON résonna sous les voûtes de notre belle église dans un vibrant « Minuit Chrétien« . La messe de minuit put commencer. La chorale, dirigée d’ une main de maître par FOLLINI, un militaire en garnison à RIO, régala tout le monde en interprétant à deux voix, des chants populaires. (« Celui-là, je vous le dis, il finira dans la peau d’un Saladéen!» déclara l’abbé admiratif des prouesses du jeune militaire). Ce soir-là, on inaugura l’orgue électrostatique livré le matin même.

C’est au son des cloches annonçant la naissance de Jésus que l’assemblée de fidèles entonna : « Il est né le Divin Enfant » mêlant leurs voix à celles des enfants et des choristes. Au fond de l’église, on pouvait apercevoir les jeunes militaires, bien émus…

Et Joël PLENIER de conclure: « Une fois n’est pas coutume, je suis sûr que, lors de la représentation de cette pastorale qu’ont donnée les enfants de RIO dans notre église, le Seigneur ne s’est pas offusqué de la turbulence de la foule, du babillage des enfants, des bêlements retentissants des agneaux portés sur les bras des bergers d’occasion. »

Ce fut une belle messe de Minuit, comme RIO n’en avait jamais connue!

La crèche de Turgot ( (arch. amicale du Rio Salado).

Quelques temps après, la Pastorale vint agrémenter la messe, dans l’église de TURGOT. Les enfants purent ainsi admirer la très belle crèche .

Saviez-vous qu’ un concours de crèche avait été ouvert à RIO?

Voici ce que j’ai pu lire dans le SEL: »Maryse JURADO, Yves PEREZ, Marie-Jeanne ARACIL, Pierre ARNOUX, Michel LAMBERT, José CANDELA nous ont montré leurs chefs d’œuvre, disons …familiaux. Allez donner un prix, alors que tous y ont mis autant de cœur et de goût! Chacun a donc reçu un prix. »

Enfin! Bref! Foin de nostalgie!…Je vous souhaite

Un Joyeux Noël

ALBUM

9 réflexions sur « Noël 56 à Rio Salado. »

  1. Bonjour Jadette.
    Tu nous fais encore un coup dont tu as le secret, et tu me mets mal à l’aise .
    Comment ai-je pu oublier cette cérémonie si particulière qui a marqué la vie religieuse du village?
    Certes en lisant ton récit et en voyant les photos les souvenirs reviennent. L’ abbé LAMOUR,… l’abbé PLENIER….le SEL
    Comment as-tu pu reconstituer ces faits et les illustrer??
    Ces moments de notre histoire que tu fais revivre pour nous, et fais découvrir à nos enfants et pourquoi pas à nos petits-enfants sont très importants (en tous cas plus agréables que ce que nous vivons actuellement).
    Continue à nous aider à nous souvenir de notre village et de notre plage avec les balades .
    Je ne sais pas si nous aurons la joie de nous retrouver à Pentecôte en 2022 pour une nouvelle journée de l’Amicale dans l’amitié et la convivialité qui sont les nôtres.
    En attendant « Bonnes Fêtes de Noël » en famille à toute l’Amicale autour d’une crèche « comme là-bas » même (et surtout) si elles sont interdites aujourd’hui en France.
    Bien amicalement.
    René
    Abidjan 18 décembre.

    1. René! Tu oublies que vous, membres du bureau de l ‘AMICALE, m’avez nommée « archiviste ». Alors, en tant qu’archiviste, j’ai pas mal de documents, d’anecdotes, de photos en réserve dans nos archives. J’espère avoir l’occasion de vous les raconter et ainsi, de vous rappeler certains bons moments de notre enfance.
      Joyeux Noël à vous, Amis Lointains, et « quisas… pourquoi pas? quisas à Pentecôte 2022! ».

      1. C´est sûr! Et nous espérons encore d’autres et nombreux souvenirs.
        Mais est-ce que tu réalises que le Noël que tu évoques s’est passé il y a ……65 ans? Et ce que je trouve exceptionnel, c’est que, malgré les aléas de la vie, notre amicale est toujours aussi active et que nous (en tout cas moi)… sommes toujours aussi contents de nous retrouver pour nos chiquayas qui se terminent toujours dans l’amitié et la convivialité.
        René.

  2. Bonjour ma belle Jadette
    Grace à toi, que de souvenirs tu refais surgir en nous. Plus que jamais, tu es notre archiviste et la mémoire de RIO. Et quelle mémoire…
    Comme dit si bien notre ami René, le Noel que tu évoques s’est passé il y a …65ans.
    Je rejoins René quant il dit que malgré les aléas de la vie, notre amicale tient bon la route , et est toujours aussi active , et comme lui je suis heureuse et plus qu’heureuse de te lire .
    J’apprends beaucoup de choses sur RIO grâce à toi .
    Un grand merci à toi Jadette. Continue!
    A quand une nouvelle descente du boulevard ???
    Amitiés.
    Michelle

    1. Merci à vous, Michelle et René. Vos commentaires m’incitent à poursuivre le but que nous nous sommes fixés: ne pas laisser « l’oubli » engloutir notre passé saladéen.
      Quant à la descente du boulevard, Michelle, nous la reprendrons , si tout se passe bien, en poursuivant notre balade , rue maréchal JOFFRE. En attendant, Passez un joyeux Noël.

  3. MERCI JADETTE !!
    Tu nous fais revivre des bons moments de ce NOËL 1956. Tu es la mémoire vivante de notre village.
    NOËL est passé et je pense que cela a dû être une grande fête en famille.
    Passez de bonnes fêtes de fin d’année et que 2022 vous apporte plein de belles et bonnes choses et surtout la santé.
    Gros bisous.
    DENISE

  4. Merci Jadette, pour ces belles photos qui me permettent de mieux connaître ce Rio Salado qu’a connu mon père et mes grands-parents. C’était une bien jolie petite ville, pleine de charme. Je comprends combien ceux qui ont vécu ces temps-là peuvent regretter les périodes prospères, et les lieux où il faisait bon vivre!
    De la part de mon père René DE TORRES, qui a maintenant 91 ans, nous vous envoyons
    nos meilleurs vœux pour la Nouvelle Année.
    Avec toute notre amitié.
    Isa

    1. Je suis très touchée par ton message Isa, et surtout heureuse de t’avoir fait découvrir notre village. Puis-je te poser une question, simplement pour mieux te situer dans la grande famille des DE TORRES, amie de longue date? Le prénom de ton grand père est-ce Jean? où Guillaume? Embrasse ton père de ma part et je vous souhaite bonne santé et meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.