L’ENTERREMENT de la SARDINE.

Simone ROL-BERNABEU raconte !

Dans les années 45-50 Monsieur BERNABEU Manolico, et ses frères Vincent et Fredou prirent la relève et m’enchantèrent avec leur «ENTERREMENT de la SARDINE»

  Les ORIGINES de l’ENTERREMENT de la SARDINE.

     … »entierro  de la sardina »….

Mais quelle est cette blague?

Voilà sûrement la question qui viendrait à l’esprit de nos jeunes compatriotes Pieds Noirs dont les parents Saladéens n’auraient pas évoqué ce singulier événement, concernant RIO et certainement d’autres villages.

Il s’agit en fait, d’un rite très ancien pratiqué encore de nos jours dans de nombreuses villes d’ESPAGNE avec énormément de faste.

Continuer la lecture de « L’ENTERREMENT de la SARDINE. »

Carnaval à Rio.

CARNAVAL a été une fête que les Saladéens ont célébrée depuis 1881. Un  document en témoigne, lu et approuvé par l’adjoint spécial de l’ époque : monsieur  MILHE POUTINGHON. Ce fut le premier bal donné dans une salle communale. Depuis, villageoises et villageois se réunissaient pour un bal costumé, le  véglion*, accompagné de scenettes qui se déroulaient, avant le bal, dans la rue  principale.

  • probablement issu du mot italien « veglia »: veillée. Fête de nuit costumée. (archive du net)
archive de l’amicale du Rio Salado
archive de l’amicale du Rio Salado.

Continuer la lecture de « Carnaval à Rio. »

Le blason de Rio.

Pourquoi Rio Salado avait-il un blason sur la façade de la mairie ?

L’idée germa en décembre 1956 lors de la cérémonie de jumelage des villes de GUEBWILLER dans le Haut Rhin et RIO SALADO. Après la signature de l’acte de parrainage par M. THROO, maire de GUEBWILLER,  et M.MILHE POUTINGON, la ville de GUEBWILLER offrit à RIO, en souvenir de cette journée, un tableau représentant ses armoiries.

Acte de parrainage. Archive de l’amicale
Journal « L’Alsace » du samedi 27 octobre 1957. archive de l’amicale.

Continuer la lecture de « Le blason de Rio. »

Riz ou paëlla???

Pâques, c’est aussi l’occasion de faire un riz (on n’appelait pas ça la paëlla). Rose-Marie CARDONA a retrouvé un sac.

Sac_ riz_ Rio 001
Archive R-M CARDONA-SARTOUX

Sac_ riz_ Rio 002

 

 » Chers amis,

Voilà la photo recto-verso du sac de riz que nous achetions à Rio avant l’indépendance.
Maman me demandait parfois d’aller faire les courses en disant :

– Va à l’épicerie ESCUDERO ou chez SAHEL, s’il n’y en pas. Tu me prends un kilo de riz et de l’huile sans goût (d’arachide car l’huile d’olive nous en avions de la récolte). »

R-M CARDONA

Lundi de Pâques : repas en famille.

Lundi de Pâques à la campagne près de Rio Salado.

Paques_ferme_Bour

sur cette photo, il y a famille et amis. Pour ce Pâques, nous étions plus de 60…..

Paques_ferme_Bour_negatif

1 : mon oncle François ARTERO qui vit à Pézénas,

2 :à côté sa femme Rosette ARTERO,

3 : Raymond MARTINEZ, le frère de ma mère (il était interprète dans l’armée à Sidi Bel Abbes) décédé en 2000,

4 : ma mère Isabelle ARTERO (penchée) aujourd’hui décédée,

10 : accrochée à elle, ma petite soeur, Josette, décédée aussi (à 47 ans),

5 : debout Isabelle MARTINEZ,

6 : et à côté, mes 2 tantes décédées. La plus ronde était de Hammam Bouadjar, elle est décédée le 03/11/2010.

7 : A côté, Mme ROPERO

8 : et en 1er plan, Mr ROPERO. Il était le père de la boulangère GONZALEZ sur le boulevard national. C’était le gardien de la ferme Bour pendant « les évènements ».

14 : Moi, je suis à côté de Mr ROPERO,

13 : à côté ma cousine Isabelle.

9 : La dame accroupie est Mme AVARGUES de Rio, avec ses 2 filles, son mari était plombier.


Pour mon histoire familiale : ma grand-mère paternelle se prénommait ISABELLE. Mon père et son jeune frère Albert ont épouser des ISABELLE.
Les deux frères de ma mère ont épousé des ISABELLE aussi.
Et ma cousine Isabelle …..
Sur cette photo, 4 Isabelle, étonnant non? Mais elles ne sont pas toutes là.

Lundi de Pâques 2011 : famille ARTERO

Continuer la lecture de « Lundi de Pâques : repas en famille. »

Notre port d’Oran par un ancien employé.

Il y a quelque temps, lors de la mise en ligne d’une très belle photo du port d’Oran depuis la chapelle de Santa-Cruz, j’ai avancé qu’il n’était pas possible que cette photo n’éveille pas de souvenirs.

La réponse n’a pas tardé.

Et qu’elle réponse ! puisqu’il s’agit d’un saladéen, Amaury CHOURAC-QUILOUL, qui fut employé dans la zone portuaire et qui , devant cette photo a certainement eu une poussée d’adrénaline mélangée à de lointains et chauds souvenirs.

Voici la photo indexée et plus bas son commentaire.

Santa_Cruz_2010_index
Photo d’archive.

1) La criée
2) Les baraques à casse croûte avec du poisson frais…et une « BAO »
3) Marins pompiers
4) Capitainerie
5) Quai d’Alger
6) Bureau d’embauches des dockers(la foire d’empoigne tous les matins)
7) Quai du Sénégal..(Où j’avais mon bureau…juste pour te dire que je n’étais pas docker)
8) Le chai
9) Chambre de commerce du port dirigée par un homme hors du commun qui n’hésitait pas à troquer son costume pour une salopette et dépanner une grue
il s’appelait Edouard Bendaoud.
10 Gare maritime de 2 compagnies
– la Compagnie Générale Transatlantique (CGT)
– la Compagnie de Navigation Mixte (CNM)
Je me rappelle d’un clochard qui avait élu domicile sur ce quai . On l’appelait « chabat » parcequ’il était originaire de Laferrière à 6 km de Rio.
Tout le monde l’aimait bien. On lui payait à boire et à manger et surtout on lui avait interdit de s’approcher du bord du quai. Tout le monde avait peur qu’il tombe à l’eau.
11) Quai Schiaffino où accostaient les cargos bananiers. Le jour de leur arrivée, c’était la course à la resquille du régime de bananes.
12)Quai LeBorgne
13) Dépôt de carburant…
14) La centrale électrique
15) Le quartier Gambetta
Nb : J’ai peut être commis des erreurs. J’espère que nos amis voudront bien les signaler.
Çà me revient : il y avait un employé de la chambre de commerce qui avait
une estafette Renault et qui était chargé d’alimenter les cargos en eau potable. Ce monsieur ne ratait jamais l’occasion de s’asseoir sur une bitte
d’amarrage…il disait que cela le soulageait car il souffrait des… hémorroïdes….
Bonne réception
.

Amaury CHOURAC-QUILOUL