« Le BOUYOUYOU. »

Jean MarcGELY m’a envoyé une vidéo dans laquelle Ghalem BOUHA nous raconte le « BOU YOUYOU ».

Mais, qui peut avoir oublié le BOUYOUYOU! Le petit train mythique d’ORAN?

Écoutez, GHALEM BOUHA vous raconter l’histoire de ce petit tortillard qui sillonnait la région, entre ORAN et HAMMAM BOU HADJAR. « Petite fleur » de Sidney BECHET interprétée par Fausto PAPETTI, et « Mourir d’aimer » par le VIOLINO Orchestra, vous accompagneront pendant le trajet. Mais avant de vous hisser dans les wagons du BOUYOUYOU, je tenais à vous situer l’époque de ce petit train. « MÉMOIRE VIVE » , la revue du CDHA (Centre de documentation historique sur l’ ALGÉRIE), a publié un article de Guy MONTANER, sur « Le BOU YOUYOU, le petit train de la nostalgie ». En voici un extrait:

« …NAPOLEON III, lors d’ un discours avait dit: «  Nous avons des territoires incultes à défricher, des routes à ouvrir, des ports à creuser, des barrages à réaliser, un chemin de fer à installer. Nous avons en face de MARSEILLE un vaste royaume assimilé à la FRANCE… » Voilà pourquoi quelques années après furent mises sur rail de vieilles machines un peu dépassées par l’âge…parmi ces dernières, une de celles qui fut à l’origine de notre récit. Baptisé « BOU YOUYOU », Ce petit train mythique à vapeur, à voie étroite de 1,05m, plein de promesses, fut chargé d’ assurer la desserte entre ORAN et HAMMAM BOU HADJAR, toute nouvelle station thermale, qui attirait nombre de visiteur. …..Une ligne de 72km, présentant parfois quelques difficultés , synonyme de folklore durant les 3h que durait le trajet… »

c’est la fameuse Compagnie du TRAMWAY d’ ORAN, créée en BELGIQUE le 21 avril 1906 qui, après bien des démarches administratives, ouvrit la ligne de notre BOU YOU YOU en 1911 ( notes de Guy MONTANER.)

Et BOU YOU YOU , pourquoi?

Je laisse Ghalem BOUHA vous l’ expliquer:« Les passagers du Bou YOU YOU prenez place , la vidéo va démarrer , Bon voyage dans le temps passé!.

7 réflexions sur « « Le BOUYOUYOU. » »

  1. Merci à tous!!
    Quel beau récit! Qu’elle émouvante et belle vidéo du Bou youyou.
    Mon oncle, qui habitait Hamman Bou Hadjar, parlait toujours de ce train .

  2. Magnifique. Merci du fond du coeur pour votre constance et vos informations qui sont très belles et malheureusement trop remplies de nostalgie. Mes parents étaient heureux de partager de tels souvenirs, d’un pays perdu à jamais.
    Pierre-Louis de TORRES

    1. Pierre-Louis,
      Je te remercie, ton commentaire nous encourage, mais tu sais, il n’y a pas de nostalgie de notre part, simplement le désir, le devoir, peut-être ambitieux, il est vrai, de vous donner un maximum d’informations sur la vie que nous avons eu dans le village de notre enfance. Si nous, les derniers témoins ne laissions aucun témoignage, nos racines disparaitraient. Nous essayons tous ensemble de faire ce travail de mémoire, pour la survie de notre « Histoire ».

  3. Le Bouyouyou, c’est pas la Micheline Oran-Témouchent. En plus, c’était loin de chez nous. Même si le terme véhiculait des souvenirs… pour nos parents ainsi qu’une expression pour qualifier quelque chose (ou quelqu’un) de lent.
    Il est temps peut-être de bâtir un article plus « récent » sur cette ligne de chemin de fer. Qui s’y colle!!!

  4. Je viens de découvrir cet article sur le « bouyouyou ». Même si on ne l’a pas connu, quel immense plaisir d’écouter ce récit! Un voyage dans le temps émouvant. Merci Jadette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.