Dans le jukebox: alors, dansez maintenant!

Le dernier « jukebox » vous a cloué sur votre fauteuil. Celui-ci vous fera lever. Plus exactement jaillir de votre siège tant la jubilation est envahissante. C’est sûr!!! Bon remède contre l’inaction qui nous guette.

Remarque: pour les non-initiés, il est possible de voir cette vidéo sur grand écran, en cliquant sur le symbole en bas à droite.

Remarque bis: personne ne vous empêchera de « poster » votre commentaire et même, cerise sur le gâteau, de suggérer un autre « jukebox » au ouedmaster. Si, si…. c’est possible.

Dans le jukebox: remuons-nous!

Parfois le hasard fait bien les choses, a-t-on coutume de dire. Cette grande machine qu’est YouTube nous entraine bien loin et, avouons-le, met du baume à nos cœurs bien (trop) au ralenti par ces mauvais temps.

Jugez-en par vous même.

Rien ne vous interdit de vous agiter sur vos chaises, ou, pourquoi pas de danser avec votre cavalière du moment. Et ne dites pas que ça vous rend triste!!! Dansez!!! Mais dansez donc!! Les beaux jours, les fêtes, la famille, les amis… Tout redeviendra comme avant.

La boxe à Rio: un champion amateur.

Je vous avais bien dit que RIO SALADO était passionné de boxe! Je vous présente aujourd’hui: Louis DE TORRES , 23 ans, né le 19 mai 1900, boxeur amateur dans les poids welters. Pour les non-initiés: « poids welters »: catégorie dans laquelle se classent les boxeurs dont le poids est compris entre 63,5kg et 67kg.

Louis DE TORRES, lors  de son dernier match, le 14 Avril 1923,  rencontra un boxeur Noir, costaud, dont le nom fut oublié. Le combat fut rude,  Louis DE TORRES venant à bout de son adversaire,  réussit à l’envoyer au tapis. Il   fut déclaré vainqueur. Il rentra chez lui couvert de bleus certes , mais content et heureux. D’autant plus que, pendant le match, son épouse mettait au monde leur premier fils: EMMANUEL. Louis DE TORRES fut également  le père de Louis, Yvettte, Marie-Claude, André et Lucie.

Devoir de mémoire: 1er novembre 2020.

Quelques photos récentes  du cimetière de Rio, démontrant qu’il a bien été réhabilité et le message de J.J. Lion, président du CSCO, que je remercie, ainsi que son équipe, pour le travail déjà accompli et celui qu’il poursuit toujours pour les autres cimetières d’Oranie.

« En cette journée mémorielle, le CSCO déposera en notre nom à tous, ABS, CSCO , Oranais,  Mascaréens, Saïdeens, Kébiriens, Mostaganémois, Belabésiens, Saladéens, Témouchentois, Tlemcéniens, et amis de tous les villes et villages d’Oranie, une gerbe et des prières en différents lieux de toute la région PACA.

Malgré l’âge et les difficultés de tous ordres, nous maintenons notre DEVOIR DE MÉMOIRE.

Nous savons et partageons la douleur et la souffrance que les récents événements et agressions barbares doivent réveiller en vous? Ces fleurs déposées en votre nom en  seront le témoignage.

Nos correspondants locaux, toujours présents, actifs et dévoués, nous ont transmis des nouvelles réconfortantes des travaux entrepris ou en cours sur les différentes nécropoles. Un reportage est en préparation et vous sera adressé par l’intermédiaire de notre publication : le DDM.

Mgr Jean Paul Vesco se rendra ce jour au cimetière Tamazouhet d’ORAN pour bénir nos tombes présentes et la mémoire des éloignés et disparus. Les autorités françaises seront représentées.

Mémoire et fidélité restent présentes, portées par nos prières.
ND de Santa Cruz  les sanctifiera pour nous.
Merci à vous tous
. »

En votre nom à tous,
Dr Jean-Jacques Lion
Pdt CSCO
et tout le Conseil d’administration.