D’une rive à l’autre : Oran-Marseille.

Tarik MOKHTARI, né à Oran, travaille au Centre Hospitalier du Pays d’Aix. Plongeur émérite et curieux de tout ce qui touche à notre Méditerranée nous informe, par son compte facebook, de cette excellente expérience.

Sympa!

La photogrammétrie est une technique qui consiste à effectuer des mesures dans une scène, en utilisant la parallaxe obtenue entre des images acquises selon des points de vue différents.(source Wikipédia).

Si on veut aller plus loin, on clique sur le lien ci-dessous.

3 réflexions sur « D’une rive à l’autre : Oran-Marseille. »

  1. Bonjour
    Cette jeunesse oranaise, très à l’aise dans la maîtrise de la langue française, sa seconde culture, nous donne beaucoup d’espoir pour l’avenir. La vue d’Oran est toujours émouvante, et particulièrement en ce qui concerne Santa Cruz et la vierge. Émotion et tristesse car la statue de la vierge située dans la grotte a été vandalisée dans la nuit du 4 mai. Espoir et désespoir.
    Amitiés.

  2. To:

    « D’une rive à l’autre »… Beau projet pour ces jeunes… mais ci-dessous le message de l’évêque d’ORAN du 17 mai 2020.

    Date: dim. 17 mai 2020 à 08:23
    Subject: Tr: du vandalisme gratuit

    Ainsi que cela a été rapporté par la presse, la statue de la grotte de Notre-Dame de Santa Cruz a été l’objet d’un acte de vandalisme dans la nuit de lundi 4 mai. Contrairement à ce qui a été écrit, la statue n’a pas été décapitée, mais renversée avec son socle de pierre et ses deux bras ont été endommagés dans la chute.
    > Ce geste ne fait pas honneur à ceux qui l’ont commis et qui en portent seuls la responsabilité. Il n’aura pas le dernier mot sur la volonté de « Vivre Ensemble en Paix » dont nous célébrons aujourd’hui la journée mondiale qui a donné son nom à l’esplanade du sanctuaire.
    > Jean-Paul Vesco, évêque d’Oran

    MPaule Miralles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.