Élagage d’un palmier à Marcory (Côte d’Ivoire).

Chers Amis

J’ai envoyé à notre Oued Master, à titre personnel,  connaissant sa curiosité, cette vidéo qui montre l’agilité de l’élagueur qui vient entretenir cocotiers et palmiers du jardin . (Joseph estime que ça peut être publié. Je lui en laisse l’initiative).

L’élagueur vient 2 fois par an en octobre pour couper les palmes et les fruits après la saison des pluies. Et ces jours-ci, en mars,  avant la même saison, simplement pour retirer les fruits ( noix de coco et régime de palmistes).

Sur la vidéo, il s’agit d’un palmier à huile. A la fin, on voit des tiges du régime et ensuite le régime tomber.

Les Ivoiriens utilisent les noix de palme pour faire un plat qu’ils apprécient :  » La Sauce-Graine avec soit de l’agouti* soit du pangolin! », à défaut du poule. C’est très gras. L’huile rouge surnage. Pour ma part,   je préfère les migas!!!

Les palmiers font environ 25 à 30 m. Ils ont été plantés en 1981, lors de la construction de la villa par l’ancien propriétaire (donc 39 ans).

L’élagueur s’appelle Faya c’est un Guinéen  d’ethnie  Kpése de NZEREKORE.**

J’avoue que j’ai peur quand je le vois grimper avec seulement la liane autour des reins et la machette entre les dents.

Je vous laisse découvrir.

Amicalement

René Cardona

Abidjan

*:L’agouti est un rongeur, de la famille des caviens, dont on connaît trois espèces : l’agouti simple, l’agouchi et l’agouti huppé. Les agoutis sont de jolis animaux, de la taille et presque de la forme de nos lapins .

**: Nzérékoré, aussi appelée N’Zérékoré, est la plus grande ville de la Guinée forestière, région du sud-est de la Guinée, et la troisième ville du pays. La ville est aussi le chef-lieu de la préfecture de Nzérékoré et la capitale de la Région de N’Zérékoré. Cette région comprend, outre la préfecture de N’Zérékoré, les préfectures de Macenta, Guéckédou, Beyla, Lola et Yomou.

2 réflexions sur « Élagage d’un palmier à Marcory (Côte d’Ivoire). »

  1. Impressionnant par l’agilité, la force et le risque de cet homme, ça pousse l’admiration. Chapeau l’artiste..

  2. Ce qui est formidable avec ton article, Ami René, c’est qu’ en cette période de confinement , où les jours commencent à nous peser sérieusement, tu nous « déconfines », nous permettant de te rejoindre dans ton jardin , admirer le travail de l’acrobate -élagueur. S’il te plaît, connaissant ton hospitalité, lors de nos visites, ne nous prévois pas un ragoût de pangolin! nous le digérons mal et…… très lentement. Pour
    tout te dire, nous en avons une indigestion! Ton copain, Jacques te conseille, non pas de le manger mais de l’apprivoiser.
    Portez-vous bien, et permets- nous de nous évader!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.