Les souliers de l’Amitié

Jadette SALVA rapporte :

Une anecdote que France ROSELLO m’a racontée.
Etienne, un mordu du ballon rond, avait reçu une belle paire de chaussures de foot. Le rêve des garçons du village !
Ces chaussures étaient très admirées, surtout par le copain d’Etienne, Louis CASSADO. Nos deux amis disputèrent un match au stade près du cimetière. De retour à la maison, nos deux compères se présentèrent devant Madame Rosello. Celle–ci, toute ébahie, regarda les pieds des deux garçons. Etienne portait au pied gauche la belle chaussure de foot quant à Louis son pied droit était bien calé dans l’autre chaussure et le gauche dans son soulier habituel : ils avaient disputé le match chacun avec une chaussure. Il faut vous dire qu’Etienne est un redoutable gaucher et Louis un très bon droitier. Les deux amis étaient ravis : la partie avait été rude mais ils l’avaient gagnée.
Pensez donc des chaussures neuves ! Et qui plus est des chaussures de foot ! Avec une seule paire, on avait chaussé deux joueurs !!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *