Pâques: en parlant de cloche.

Est-ce l’humeur du temps et …sa semaine sainte qui me rappellent ce souvenir extirpé des « années métropolitaines débutantes »?

Dans les années 1960-70, nous sommes installés à Rillieux la Pape (contraction des deux noms de villes: Rillieux et Crépieux la Pape) dans le Rhône. Au cours d’une de nos promenades dans cette ZUP récente, nous passons devant une église moderne comme seules ces années ont pu en ériger dans ces « quartiers champignons ».

Ce n’est pas sa modernité qui nous a poussés à nous rapprocher mais une cloche devant l’entrée, a droite, plus exactement. Curieux, nous nous sommes approchés. Et voilà ce que nous avons vu!!!

(Archive du site de l’amicale du Rio Salado)

Nous n’avons pas suivi l’ « actualité » de cette cloche et sa bien curieuse vie. A en croire l’inscription sur la photo ci-dessus, elle a été transportée, transférée, reléguée (*) au cimetière de cette ville. On peut être sûr qu’elle n’a plus jamais été autant visitée par nos compatriotes depuis lors.

En échange, on peut suivre l’actualité bien perturbée de cette église.

https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2020/10/03/voitures-brulees-et-pompiers-caillassees-a-rillieux-la-pape

Autre temps autres mœurs, dirons-nous.

(*) garder le verbe précis.

8 réflexions sur « Pâques: en parlant de cloche. »

  1. Quelle tristesse que notre pauvre cloche soit dans un si triste endroit, si loin des terres du Sud et de la Méditerranée! Je me demande si il n y aurait pas un moyen de la « rapatrier » dans des terres plus amicales. En fait, a qui doit-elle légalement appartenir ? Et pourquoi est-elle là-bas?

    1. Merci pour ce commentaire si empreint de tristesse. Qu’est-ce qui a prévalu à la pose (je n’ose pas dire « dépose ») de cette cloche à l’entrée de cette église si éloignée de nous? Je ne saurais le dire. Il est vrai qu’à cette époque, nous avions d’autres priorités. Mais je dois à la vérité de dire que Christine et moi étions assez fiers de promener notre famille et nos amis, dans cette terre inconnue, vers ce petit coin de notre village. Comme nous, la première fois, la surprise était grande. L’émotion n’était pas loin. Ensuite, cette cloche a trouvé une place -je n’ose dire « sa » place- dans ce cimetière.

  2. Joseph, Je peux ajouter un complément d’information à ton article. Après 1962, la cloche Monique fut rapatriée à RiLLEUX la PAPE, comme tu l’écris. Elle était sur le parvis de l’église Saint Pierre Chanel. Elle a été réclamée par l’ AMICALE des RAPATRIÉS d’ OUTRE-MER.
    Actuellement, elle est installée au sein du mémorial dans le cimetière (sis Chemin de la Croix) édifié par l’Amicale. Il s’agit d’un lieu d’hommage pour les rapatriés de toutes confessions. Souvenirs de leurs morts laissés outre-mer. Le mémorial a également trois pots contenant de la terre d’ORAN, de BÔNE, et d’Alger. (archives Amicale du RIO SALADO)

    1. Jadette.
      Je rejoins ce que tu dis, effectivement la cloche se trouve bien où tu le dis.
      Je m’y suis rendue il y a quelques années avec mes cousins qui habitent près de Lyon à Francheville .
      Tu décris bien le mémorial.

  3. Mon épouse Marie Aimée, pourtant Turgotienne, à été baptisée en l’église St Michel. On suppose que ce fut donc à Rio Salado. Dans ce cas, cette cloche à sonné pour elle aussi!

    1. Bizarre qu’une Turgotienne soit venue se faire baptiser à Rio! Christine, mon épouse, me rappelle que l’église de Turgot s’appelait Saint Léon. Il n’y a donc pas d’erreur s’il s’agit de Saint Michel, c’est bien de l’église de Rio dont il s’agit. Quant à savoir pourquoi Marie-Aimée fut baptisée à Rio….

      1. L’église Saint Léon de Turgot fut construite en 1935, sa bénédiction fut célébrée le 6 Juin 1935. Auparavant la messe était célébrée dans un local . le 22 Mars 1953 Mgr Lacaste vint bénir le clocher de l’église enfin construit.(archives Amicale du Rio Salado)

  4. L’église de Rillieux la Pape où j’ai fait ma communion et où je me suis mariée et la cloche est dans le cimitière où ma mère est enterrée, quelque part une petite part de notre village est à ses côtés.

    Rosalie AVRIL née RODRIGUEZ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.