La rue de Turgot

Gazette d’Aïn Temouchent du 11/01/1923

Poursuivant ma revue de presse « anachronique » je suis tombée sur cette tribune parue dans la Gazette d’Aïn Temouchent du 11 janvier 1923 pour déplorer l’état des routes de Rio Salado et notamment, la rue de Turgot.

Ce nom m’a ramenée très loin en arrière quand, enfant, ma mère m’attrapait au moment de sortir et me lançait : « Ma fille, tu ne peux pas sortir comme ça, ta raie on dirait la rue de Turgot ! »

Aussi, quelle n’a pas été ma surprise des années plus tard de constater que ladite rue de Turgot était, comme la plupart des rues du village, parfaitement rectiligne ! (voir en jaune sur le plan emprunté à l’un des livres de l’Amicale).

La fameuse injonction maternelle aurait dû être : « Eh ben ma fille, ta raie c’est pas la rue de Turgot ! »

Comment on refait l’histoire …

 

 

1 pensée sur “La rue de Turgot”

  1. Cette fameuse rue de Turgot que tout Saladéen a en mémoire! Que d’histoires drôles (ou pas) elle a pu drainer dans notre mémoire. Partant du chevet de l’église, elle montrait d’un trait absolument rectiligne la route du village qui nous séparait de la mer. On peut même, par un exercice de mémoire peu contraignant, nommer tous les riverains de cette rue qui devenait route dès la sortie du village.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *