L’été à Turgot-Plage

la-plage-de-turgot_ea_19330729
Echo d’Alger du 29 juillet 1933

Dans la perspective du retour des grands froids et pour répondre à l’appel lancé par Christine Plaza, voici un petit entrefilet paru dans l’Echo d’Alger qui devrait réchauffer les Turgotiens … et les autres.

Fin juillet 1933, ceux qui ne partaient pas « en France » (sic) venaient s’installer dans leur cabanon de Turgot-Plage. On les appelait alors les « estiveurs »…

turgot-plage-collage
« Mon Turgot » – Eté 1960

1 pensée sur “L’été à Turgot-Plage”

  1. Cet article devrait « réveiller » les Turgotiens et autres « estiveurs » de notre amicale. Si ce mot a été un néologisme avant 1933, il ne figure dans aucun dictionnaire à ma portée. M’est avis qu’il s’agit là d’une « fantaisie » de l’auteur de l’article. Le mot « estivant » est employé dans le sens connu depuis 1954 (« Mandarins » de S. de Beauvoir). Bien sûr, « estivant » vient d' »estiver » dont l’origine, issue du latin classique, est « stipare » : entasser, comprimer. Ça ne s’invente pas!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *